Lives Report

DANDIES - ABSYNTHE MINDED
Mardi 06 Novembre
Photo : Romain POISSON
Lieu : Salle Henri Salvador – Coulaines

Ouverture des portes : 20H


La salle se remplit petit à petit pour cette soirée d'ouverture du Festival BeBop 2012, une salle qui ne sera pas comble pour cette date.
Les Dandies montent sur scène vers 20h30 sous un fond sonore de discussions de comptoirs suivi du morceau "Joe's Head" des Kings Of Leon.
S'ensuit un début de concert un peu timide mais qui ne le restera pas longtemps car c'est un Pierre survolté qui réussit peu à peu à réchauffer la salle et finit sous les clameurs du public.
Dandies, un groupe jeune, qui ne le paraît pas vu la qualité de leur prestation.

A découvrir d'urgence !


Petite pause pour un changement de plateau assez rapide et on change d'univers avec l'entrée en scène du quintet Absynthe Minded (Photo) qui impose tout de suite sa voix principal sur le morceau "How Short A Time" de leur dernier album "As It Ever Was".
Passé le tube "Envoi", le morceau très pop "24/7", les influences Klezmer s'installent et, au fur et a mesure des compositions le concert bascule vers une ambiance trip-hop qui peut nous rappeler quelque peu le groupe Archive.
Un rappel de trois morceaux et le groupe sort de scène remerciant le public pour l'accueil chaleureux qu'il a su leur offrir pour cette première soirée réussie.


Romain POISSON - ROCKENSARTHE
THOM + EMILY LOISEAU
Mercredi 07 Novembre
Photo : Romain POISSON
Lieu : Salle Jean Carmet – Allonnes

Ouverture des portes : 20H

Une soirée au bout du monde...

La salle Jean Carmet accueillait mercredi soir dans le cadre de la 26ème édition du Festival BeBop, la très belle Emily Loizeau, artiste franco-britannique et THoM, un auteur compositeur Manceau venu avec une formation basse batterie piano.

20H30, atténuation des lumières , quelques notes de piano et c'est sous les applaudissements que le grand THoM (Photo) arrive sur la superbe scène décorée ce soir aux couleurs d' Emily Loizeau.
Accompagné de sa stratocaster, alliant la chanson française à l'anglais, THoM mélange sans problèmes les styles musicaux allant du blues au rock progressif...
Tout en prenant son temps, il nous offre quelques instants de mélancolie sur la chanson "Marianne".
Une très belle prestation d un THoM qui ce soir a su faire rire le public avec ses petites anecdotes, mais aussi être touchant grâce à sa générosité partagée avec le public et ses musiciens.

Quelques verres au bar, quelques échanges avec THoM au merchandising et nous voici bientôt plongés dans plus d'une heure de rêve...

Mais ce n'est pas sur scène qu'apparaîtra Emily Loiseau, mais au milieu de son public, afin de créer la surprise aux plus petits venus ce soir écouter ses doux murmures.
Virevoltant vers la scène, accompagnée de son quatuor, Emily s'installe au piano et de sa douce voix, hypnotise toute la salle, passant du folk au rock, ponctué par quelques envolées de guitare très "électriques"…
Nous offrant un éventail de ses trois albums, Emily s'évade, tourbillonne sur scène et ce sont les yeux qui brillent sous les jeux de lumières qui s'adaptent formidablement aux douces mélodies de la belle.
Un premier rappel intimiste se terminant par la célèbre chanson "L'autre bout du monde" au piano, Emily quitte la scène et reviens peu de temps après, accompagnée de ses musiciens pour un ultime rappel.
Un rappel qui groove car c'est avec surprise que le quintet nous offre une reprise magistrale du morceau "Staying Alive" des Bee Gees.

La fin d'un concert magique, où l'ont pouvait entendre à la sortie de la salle des phrases telles que :

C'était magique...
Et sa voix...
Et ses musiciens...
Elle a vraiment le sens du partage...


Romain POISSON - ROCKENSARTHE
MAI LAN + BRIGITTE + NINA HAGEN
Jeudi 08 Novembre
Lieu : Centre des expositions du Mans

Ouverture des portes : 19 Heures

Une soirée 100 % féminine !

Nouveau site, nouvelle ambiance pour cette troisième soirée du Festival BeBop qui attire de plus en plus de monde...

Du monde du monde...Et une file qui s'allonge au fil des minutes alors que nous arrivons bientôt à l'ouverture des portes prévue ce soir à 19 heures, l'équipe du BeBop s'activant de plus en plus de manière à ce que tout soit prêt pour l'accueil des premiers festivaliers...

Sur le parvis du centre des expositions se trouve l'une des incontournables buvettes et un coin restauration pour ceux n'ayant pas eu le temps de se restaurer avant de venir...

Les structures métalliques illuminées de Monic La Mouche attirent l'attention du public, qui calmement, attend autour d'une bière l'arrivée de Mai Lan sur la petite scène du '' village ''.

Accompagnée de ces deux musiciens, c'est avec un immense plaisir partagé que Mai Lan offre ce soir au premiers arrivés un set de qualité, coloré et acidulé, n'hésitant pas a faire chanter un public qui semble sous le charme de la belle indienne.


Après la pop multicolore de Mai Lan, c'est au tour du duo Brigitte de rejoindre leurs deux belles chèvres sur la grande scène du festival…

Revêtues de deux longs voiles, les deux belles ne se cachent pas longtemps d'un public impatient des les voir sous une tenue plus...Sexy...

Robes très fendues, déhanché mémorable, chorégraphies parfaites, elle nous offrent ce soir une belle prestation où le public reprend en choeurs l'intégralité de leurs tubes...

Pour le plaisir des nombreux fans, Sylvie s'incrustera après le concert au stand merchandising pour signer des autographes et faire quelques photos souvenir.

Changement de plateau... Un passage par la case buvette, un tour au toilettes mix(tes), car pour tout le festival, les toilettes sont transformée en mini boite de nuit avec un dj qui mixe toute la soirée, pour faire oublier la file d'attente des toilettes. Il y est aussi possible de participer au tournoi de Duck Hunt, l'un des tous premier jeu sorti sur la Nintendo Nes, où l'on prend plaisir à tirer sur des canards, armés d'un pistolet futuriste...


Retour devant la grande scène où la charismatique Diva allemande, Nina Hagen viens de commencer son show...Grosses guitares, gros son, une voix hors norme, le mélange Blues - Punk - Opéra fonctionne a la perfection...

Elle présente ce soir son nouvel album Volksbeat, mais également les tubes mythiques qui ont fait d'elle l'icône féminine du mouvement punk en Allemagne.


Romain POISSON - ROCKENSARTHE
WAX TAILOR & The Dusty Rainbow Experience + C2C + SKIP THE USE + BLAKE WORRELL & Zhi MC
Vendredi 09 Novembre
Photo : Romain POISSON
LIEU : CENTRE DES EXPOSITIONS DU MANS

OUVERTURE DES PORTES : 18H30


LA grosse soirée...

Ce soir le festival Bebop accueille Blake Worrell & Zhi MC, Wax Tailor and The Dusty Rainbow Experience, Skip The Use et C2C, une programmation alléchante, et de ce fait le centre des expositions affiche complet ce soir.

On retrouve le même cadre que la veille, toujours l'originale décoration de Monic La Mouche...On peut sentir une certaine excitation de la part des premiers festivaliers arrivés.. En peu de temps la salle se remplit et les gens commencent à se masser vers la scène du village où Blake Worrell ouvre ce soir les festivités.

A coups de basse puissante, Blake déverse son flow de paroles sur des rythmes Hip Hop – Dub...
Très présent sur scène, il assure une belle prestation et lance une soirée qui s'annonce très très chaude...

La Trip Hop orchestrale de Wax Tailor attise les foules, la salle est presque pleine lors son arrivée sur scène...Un concert original, mélange de musique Trip Hop, violon, flûte et chant sur un fond d'images projetées sur un grand écran... Aux platines, le breton prend son pied, et chauffe à fond une salle qui est comble à présent.


Une salle comble où il est assez difficile de circuler, aller se servir une bière relève de l'exploit mais c'est plutôt bon signe pour la suite des festivités et pour les organisateurs.


L'intro de People In The Shadow lance le concert de Skip The Use (Photo), Lio ( claviers ) et Max ( batterie ) débarquent en courant sur scène...Deux coups sur la caisse claire et c'est parti pour plus d'une heure de sueur, de pogos et refrains repris en choeurs.
Mat ( chant ) est particulièrement excité de passer pour la première fois ce soir au Mans, quoi de mieux que de passer au Mans après l' Olympia ?
Yan ( guitare ) envoie les riffs sur sa Gibson SG ainsi que sur sa Fender Télécaster, tout en sautant dans tout les sens...
La basse de Jay est calé sur la batterie sans aucun accroc, ça groove sévère ce soir.
Il n'aura jamais fait aussi chaud en Novembre au Mans, le public est déchaîné, dès que Mat s'approche du public, les premiers rangs hurlent, les refrains sont chantés par toute la salle, c'est de la folie ! '' Cup Of Tee '' , '' Antislavery '' , '' Give Me Your Life '' , '' Enemy '' , les titres de l'album '' Can Be Late '' défilent et c'est un concert original auquel nous assistons ce soir car le groupe a accepté avec plaisir de partager leur tube '' Ghost '' avec la chorale Sin Saya de Changé ( 72 ). Avec à peine une heure de balances l'après midi, le choeur sarthois accompagne parfaitement le groupe, un beau moment de partage, de sourire et de beaux souvenirs pour la jeune chorale qui a durement travaillé pour arriver à ce résultat.
Pas de rappel ce soir mais une reprise plus qu'explosive du morceau '' Song 2 '' de Blur,qui vient achever ce grand moment de Rock'N'Roll !!


Après ce coup de chaud, rien de mieux que d'aller se désaltérer à la buvette pour attendre patiemment C2C...

La scène paraît vide hormis les quatre caissons représentant l'emplacement de chaque Dj. Les lumières s' éteignent et les caissons s'illuminent un à un jusqu'à ce qu'on aperçoive les quatre nantais sur leur platines respectives. Pendant plus d'une heure, ils envoient les tubes qui ont fait leur renommée et font la promotion de leur album '' Tetr4 '' sorti dernièrement dans les bacs. Les caissons mobiles se déplacent sur scène, les quatre Drs se les échangent, passent d'une platine à une autre et viennent ainsi clore une soirée où il aura fait énormément chaud et soif, une soirée que le public se souviendra, une soirée de plus réussie pour les organisateurs du festival Be-bop

Romain POISSON - ROCKENSARTHE
BRNS + NAÏVE NEW BEATERS + KING CHARLES + CHAMPAGNE CHAMPAGNE
Samedi 10 Novembre
LIEU : CENTRE DES EXPOSITIONS DU MANS

OUVERTURE DES PORTES : 19H00


Une dernière soirée réussie...

Malgré l'annulation de dernière minute du groupe Dionysos, les organisateurs du festival ont tout de même réussi à trouver un artiste du nom de King Charles, un artiste anglais peut être inconnu pour certains mais qui pour d'autres, est connu pour faire des concerts en compagnie de Charlie Winston, entre autre...
La soirée débute au son des basses et mix du collectif Magnetic Friends, qui viennent accompagner musicalement les premiers arrivés près de la buvette.
Une buvette qui fonctionne toujours à plein régime...

Tranquillement la salle se remplit, moins de monde que la veille, mais toujours une bonne ambiance.

Champagne Champagne, le trio américain, investit la grande scène. Deux rappeurs accompagnés d'un Dj enflamment le centre des expos pendant près d'une heure. Une bonne découverte pour le public qui, après le concert, aura la chance de rencontrer le groupe au stand merchandising.

Changement de style musical avec la montée sur la petite scène du groupe bruxellois BRNS. Une musique Indie qui peut nous rappeler le groupe anglais Foals.
Les quatre belges, emmenés par la voix de leur batteur font découvrir au sarthois leur univers et leur ''voicing'' impressionnants. Une belle découverte et un groupe à suivre de très près.

Dionysos, forcé d'annuler leurs dernières dates pour des raisons de santé est remplacé ce soir par King Charles.
Le personnage au look Dandy présente ce soir son dernier album '' Loveblood ''. Une musique pop colorée, aux tubes qui restent en tête, un charisme impressionnant et de très belles moustaches, que l'on peut s'acheter au stand merchandising pour les fans. Le festival Bebop a su trouver en urgence un groupe qui a su séduire le public.

La musique pop électro du trio franco-américain Naïve New Beaters met le feu au centre des expositions, un beau final ponctué un humour délirant et plusieurs rappels.
NNBS vient clore ce soir un festival Bebop éclectique. De bonnes découvertes, des groupes venus de tous horizons, une bonne ambiance présente sur tout les sites du festival.

Vivement l'année prochaine !


Romain POISSON - ROCKENSARTHE